Le site de la famille.

Accueil > Photos et Voyages > Voyages > Eté 2011 - Italie

Eté 2011 - Italie

dimanche4 septembre 2011, par Marco44

Retour dans le pays que nous avons tant aimé en 2007...


Dimanche 17 Juillet

Départ à 14h00.
Arrêt à MacDo - Pont de Chéviré

Arrêt Dîner à Lussac les Châteaux
Dépôt du premier message sur la messagerie 5sur5sejour.
Arrêt pour la nuit à Neris-les-bains. L’aire étant pleine et la camping fermé - normal à minuit - nous stationnons sur le parking.

JPEG - 166.3 ko
JPEG - 180.2 ko
JPEG - 121.6 ko
JPEG - 171.1 ko

Lundi 18 Juillet

9h30 réveil.
11h30 départ
Je me fais flasher - enfin il me semble - à 93 ou 94 km/h au lieu de 90. Très traître car sur cette N79 le nombre de radar est impressionnant. La route est toute droite et vallonnée. Le radar qui ma pris en photo se trouvant en pleine descente je me suis laissé emporté par le poids du CC.
14h30 arrêt déjeuner à Mâcon
20h30 arrêt dîner à Faucigny où on visite les ruines du château.

Vue panoramique
JPEG - 177.8 ko
JPEG - 259.1 ko

Mardi 19 juillet

7h00 réveil par les cloches de l’église.
11h30 départ
13h00 arrêt à Les Carroz - parking télécabine
on vidange à l’aire prévue mais les concepteurs ayant trouvé idéal de mettre le regard à 50 cm de hauteur, je dois utiliser la pompe manuelle à cale pour vidanger.
Souhaitant changer d’itinéraire par rapport à 2007, nous passons en Suisse.
A la frontière le douanier me demande : « rien à déclarer ? »
Je réponds : « non, sauf 4 enfants »
« Mais, monsieur, ce ne sont pas des marchandises ! »
Là, j’ai compris que j’avais failli faire une boulette car les douaniers Suisses n’ont pas du tout le sens de l’humour.
On passe par le tunnel du Grand Saint Bernard - nous y découvrons que finalement les suisses ont un grand sens de l’humour : ils ne mettent pas d’indication quand la route est à péage ... nous découvrons, trop tard, que nous devons payer 35 € !!!
A 20h00, nous arrivons à Aoste - direction Pila et l’aire référencée dans notre guide de 2005 - si elle existe toujours.
On démarre l’ascension à 500m pour arriver sur le parking à 1785m d’altitude.


Mercredi 20 juillet

Enfin un réveil calme avec le Soleil - Repos - on ne bouge pas.

JPEG - 170 ko
JPEG - 191.9 ko

Jeudi 21 juillet

Excursion à Aoste via la télécabine (17 € aller/retour pour nous 6)

JPEG - 180.9 ko
JPEG - 172.2 ko
JPEG - 166.1 ko


On pique-nique en ville.

JPEG - 161 ko
JPEG - 166.4 ko
JPEG - 137.8 ko
JPEG - 176.8 ko
JPEG - 167.8 ko
JPEG - 212.3 ko
JPEG - 203 ko
JPEG - 173.4 ko
JPEG - 149.6 ko
JPEG - 171.6 ko
JPEG - 162.4 ko
JPEG - 182.6 ko
JPEG - 187.1 ko
JPEG - 183.3 ko
JPEG - 195.8 ko
JPEG - 210 ko


Enfin, on a trouvé l’aire de vidange qui n’est qu’à une centaine de mètres en contre-bas.
Notre petit dernier (2 ans) s’est fait un copain irlandais ().
La langue n’est pas un problème à cet âge.
Le parking est le rendez-vous des Riders.
Bravo à eux car rien ne traine et tout est rangé. Tous les matins ils partent avec leur vélo pour descendre les pistes de ski.


Vendredi 22 juillet

3 heures de route pour aller de Aoste à Orta, mais c’est sans compter le GPS qui nous fait couper par la montagne avec une route ou seul le CC peut passer et une pente à plus de 10%.
Après le remplissage de gasoil et l’arrêt par une « Grosse » surface (ils vendent du Nutella par pot de 5kg !!! du jamais vu), on arrive enfin à Orta où nous retrouvons notre parking au Sacro Monte.

JPEG - 214 ko
JPEG - 170.2 ko

Samedi 23 juillet

Ballade à Orta + nouvel achat de Grappa e miele et une glace pour tout le monde.

JPEG - 203.4 ko
JPEG - 212.5 ko
JPEG - 199.7 ko
JPEG - 159.7 ko
JPEG - 186.3 ko
JPEG - 200.2 ko
JPEG - 186.6 ko
JPEG - 196.8 ko
JPEG - 198 ko
JPEG - 190.4 ko


Notre dernier fait très attention car il ne veut pas partager avec les oiseaux.
On discute avec quelques commerçants qui parlent très bien français. Mon Italien n’a pas fait de progrès. On remarque très vite qu’avec 4 enfants, nous sommes accueillis à bras ouverts.
Oups, j’ai encore oublié le numéro du service pour déposer un message.


Dimanche 24 juillet

Toujours à Orta.
Baignade le matin pour les enfants dans le lac.

Visite des chapelles en fin de journée (la vie de Saint François d’Assise en 28 stations)

JPEG - 222 ko
JPEG - 244.6 ko
JPEG - 206 ko
JPEG - 205.9 ko
JPEG - 170.8 ko
JPEG - 167.5 ko
JPEG - 248.9 ko
JPEG - 192.3 ko
JPEG - 196.8 ko
JPEG - 166.5 ko
Regarde ...
JPEG - 187.2 ko
JPEG - 194.6 ko
JPEG - 165.7 ko
JPEG - 172 ko
JPEG - 182.7 ko

Lundi 25 juillet

Départ vers 10h00 - direction Venise.
A Lecco, nous sommes bloqué juste avant un tunel suite à un accident sur la route.
Au bout d’une heure, la police nous demande de repartir en marche arrière - heureusement que j’ai la caméra de recul.
On fini notre périple de la journée à côté d’un cimetière sur un parking. On y restera pour la nuit (je n’ai pas noté le nom de la ville)


Mardi 26 juillet

Toujours sur la route pour Venise.
On s’arrête à Sermione pour déjeuner sur l’aire de CC (10€ pour 3 heures - service compris). On en profite pour se baigner dans le lac.

Sur la route, un C#@ !!! de poids-lourd italien a voulu forcer le passage en explosant un feu de position haut à l’arrière. Encore 1 heure de perdue à palabrer avec le chauffeur qui refuse de croire à sa responsabilité. Bref, cela se termine par 10 € que le mec accepte de payer car il ne veut pas avoir à faire à la police. Il ne me reste plus qu’à retrouver un nouveau feu arrière.
Enfin, nous repartons pour mieux nous perdre à Mestre où nous retrouvons finalement le Parc San Guilano et sa boîte de nuit (voir article Italie 2007).


Mercredi 27 juillet

Enfin Venise.
Cette année, nous cassons la tirelire et nous prenons le bâteau (35€ à 6 ... c’est moins cher qu’en 2007 !)

JPEG - 147.1 ko
JPEG - 145 ko
JPEG - 150.7 ko
JPEG - 162 ko
JPEG - 177.8 ko
JPEG - 148.7 ko
JPEG - 173 ko
JPEG - 169.1 ko


Il y a tellement de choses à voir ...

JPEG - 174.5 ko
JPEG - 163.7 ko
JPEG - 127 ko
JPEG - 160.8 ko
JPEG - 161.7 ko
JPEG - 178.7 ko
JPEG - 222.2 ko
JPEG - 179 ko


Nous trouvons une cabine téléphonique et nous pouvons laisser un message sur le service.
Quelques Cadeaux pour les enfants + un resto.
Retour par le dernier bâteau avec mal au dos et mal aux jambes.
Le ciel est couvert, il pleut et le bâteau bouge pas mal.
« Attention, tu vas tomber la tête la permière dans l’eau » lance-t-on à notre fils.
« C’est pas possible, elle est collée !!! »


Jeudi 28 juillet

Bonne nuit ... finalement la boîte de nuit devait être fermée hier soir.
Direction Ferrara - Arrêt sur l’aire prévue (6 € les 24 heures)
Visite de la ville.
Il y a beaucoup de monuments mais avec les enfants il est impossible de tout faire, ils se plaignent tout le temps :
« J’ai faim »
« ça ne m’intéresse pas »
« Laisse-moi » ...
Ce sera à refaire mais à vélo et quand nous ne serons plus que tous les deux.


Vendredi 29 juillet

On va à Bologne, car sur le guide il est indiqué que c’est une superbe ville. C’est surement vrai mais encore faut-il trouver un endroit pour le CC !!!
Quant au camping, à 51 € la nuit, même à 6, c’est trop.
On ne s’arrête pas et on continue jusqu’au parking du cimétière à San Lazzaro di Savena.


Samedi 30 juillet

Je découvre sur le portable 5 appels manqués + 1 message sur le répondeur - le boulot !
En fait, je ne suis jamais vraiment en vacances - le serveur est planté et même avec Data 7, ils ne trouvent pas la solution.
Donc, en Italie, à distance, à moi de faire un miracle !!!
On verra cela lundi maintenant car le samedi, c’est fermé.
Arrêt déjeuner à Castel San Pietro terme sur le parking des camping-car.
long : 11°35’35 / lat : 44°23’51
Aire avec vidange + remplissage normalement payant mais aujourd’hui cela semble bloqué en mode ouverture.
On vidange et on rempli.
Direction Rimini et la mer Adriatique.
Difficile de trouver une aire pour s’arrêter mais finalement on trouve un parking à 4€ la journée à côté de la mer après Torre Pedera.
long : 12°29’18 / lat : 44°07’31
On verra demain si on reste car on est juste à côté de la voie ferrée et il semble qu’un concert se prépare sur la plage en face... à suivre.


Dimanche 31 juillet

Pratiquement impossible de dormir entre les trains, le concert et les boîtes de nuit à moins que ce ne soient les autres CC et leur télé.
Bref, on fait avec car les enfants n’ont rien entendu.
Plage le matin
On décide de faire l’anniversaire des filles qui se demandent encore où étaient leurs cadeaux pendant les 2 premières semaines.
Finalement, le prix du parking est de 2 € de 8h00 à 14h00 + 2 € de 14h00 à 20h00 + 2 € de 20h00 à 24h00. C’est un peu compliqué à comprendre.


Lundi 1er août

Re-plage le matin.
Changement de bouteille de gaz avant le repas de midi.
J’ai appelé le boulot grâce au numéro vert et ils ont réussi à dépanner le problème... le service fontionne normalement... je verrais cela à mon retour.
Vidange et remplissage au camping juste à côté du parking (3 €)
On repart - quand le GPS à qui j’ai demandé de rejoindre Terrenia sur la côte Méditéranéenne me demande de tourner à droite alors qu’il y a un pont limité à 2 mètres, un charmant conducteur nous demande où nous allons.
Pris au dépourvu, je répond : Rimini.
« Où dans Rimini ? » demande-t-il dans un parfait français. « Car c’est compliqué, au nord, au sud ? »
« Nous traversons pour aller à San Marin »
« Suivez-moi, je vais vous mettre sur la bonne route. »
« Nous ne voulons pas vous retarder »
« Je n’ai rien d’autre à faire avant 7h00 » (il est 5h00)
Donc nous le suivons dans le dédale des rues et heureusement que nous ne suivons pas le GPS car, systématiquement, ce dernier nous indique des rues soit en sens interdit, soit limitées en hauteur.
Arrivés à un feu, le conducteur nous rejoint.
« Pour aller à San Marin, tournez à gauche. Si je peux me permettre, San Marin est un peu surfait, continuez un peu et allez à San Léo, c’est plus joli. Je suis de Gênes et à Rimini pour mon travail, je n’ai donc rien à vendre, je vous rassure. »
« Merci à vous »
« De rien et bonne route »
Et il avait raison, doublement raison, car ce soir à San Léo, il y a un spectacle pyrotechnique. Ca tombe bien pour le vrai anniversaire de notre ainée - qui nous fait encore la tête.
Nous stationnons sur le parking et continuons à pied car le centre est interdit aux CC et caravannes. En effet, il n’y a qu’une seule route pour entrer et sortir.
Après le spectacle - grandiose - nous dormons sur le parking - beaucoup plus calme que les nuits précédentes - pas de boite de nuit - pas de train.


Mardi 2 août

Nous repartons.
Le GPS nous fait un énorme détour vers le Sud - mais c’est la route la plus rapide pour lui - il oublie juste qu’avec un camping-car en montagne, on ne roule pas à 90 km/h... donc, un énorme détour pour rejoindre Livorno.
A Livorno, impossible de trouver un parking pour le CC. Nous continuons vers Tirrenia. Mais là, les CC ne sont pas les bienvenus, c’est écrit et toutes les plages semblent privées.
Nous trouvons enfin une aire à Marina di Pisa (8€ la nuit mais il faut partir avant 9h30). Ce sera donc 12€ - toujours très compliqué les tarifs sur ces parkings ou aires de bord de mer !
Demain nous irons à Monterosso al Mare dans les Cinque Terre en espérant pouvoir s’y garer - pas comme ils à 4 ans !!!


Mercredi 3 août

Sommeil correct mais ces aires où nous sommes les uns sur les autres ne sont vraiment pas faites pour nous.
Nous tentons les Cinque Terre en s’arrêtant à Monterosso al Mare sur le parking prévu.
Mais à 22 € les 24 heures et toutes les plages payantes, nous n’y resterons que 2 heures (2,5 €/heure) le temps de manger le midi et de s’offrir une glace pour le dessert.
La ville ressmble un peu à La Baule accrochée à une montagne.
On repart par une route très sinueuses et surtout très étroite, on passe à peine à 2.
Les paysages sont magnifiques, mais je suis surtout concentré sur la route.
Nous arrivons à Mulino avant Deiva Marina sur le parking pérvu au camions, bus et CC.
On nous prévient que le stationnement est interdit dans la ville et vu la route passée et l’heure, je préfère ne pas prendre de risque - nous restons ici.


Jeudi 4 août

Finalement, la nuit fut moins terrible qu’à Rimini.
On reprend la route car nous avons une surprise pour les enfants demain et nous devons imprérativement nous rapprocher de la frontière.
La nuit suivant se fera sur le parking du cimetière de Cunéo.


Vendredi 5 août

La nuit a été très calme, les voisins n’ont fait aucun bruit.
Nous prenons la navette gratuite vers le centre historique afin de porter les 2 cartes achetées sur les plages de la mer adiratique - il est temps !
Enfin, nous passons la frontière et nous nous arrêtons à Barcelonnette pour faire des courses et manger.
Enfin arrivés à Seyne-les-Alpes, les enfants comprennent que nous sommes à côté de chez Suzy.
La Voilà LA SURPISE !
Quinze jours au camping les Prairies, chez Suzy et Cyrille avec maman pendant que Papa rentre en train pour travailler.
A l’arrivée, mauvaise nouvelle, la piscine est fermée car un petit à fait ses besoins dedans et Cyrille doit changer l’eau... et moi qui doit partir demain à 8h15 !!! j’aurais piqué une tête ... tant pis.

C’est fini pour notre périple en Italie, j’ai laissé tout mon petit monde au Camping pendant quinze jours.
On sait que voyager forme la jeunesse, mais voyager en train 12h00 pour revenir à Nantes, cela fatigue beaucoup - surtout que je l’ai fait dans les deux sens.

Retour à Seyne le 20 août pour revenir par la route avec le CC.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.