Le site de la famille.

Accueil > Photos et Voyages > Les Spectacles > La Tosca

La Tosca

jeudi 15 décembre 2016, par Marco44

Giacomo Puccini - OPERA DE ZURICH

Vu au cinéma UGC de Saint-Herblain-

JPEG - 228.2 ko

Giacomo Puccini

OPERA DE ZURICH

Bouleversante d’intensité théâtrale, à partir de la pièce écrite par Victorien Sardou pour Sarah Bernhardt, Tosca est une œuvre portée par une musique à la fois moderne et populaire et à l’impact directement physique. La puissance de contrastes du Te Deum qui clôt le 1er acte, le tissage nerveux de l’affrontement du 2ème acte entre Tosca et Scarpia, le recueillement sublime de la Prière avec laquelle Tosca résume sa vie, Vissi d’arte, vissi d’amore (J’ai vécu d’art, j’ai vécu d’amour), la violence du meurtre de Scarpia, la poésie du réveil de Rome avec toutes ces cloches qui se répondent, la nostalgie douloureuse de l’air de Mario noué à la clarinette, E lucevan le stelle : il n’est pas un moment qui n’agrippe l’oreille et le cœur. Mais il faut des chanteurs-acteurs qui soient à la mesure de ces rôles superlatifs : avec Emily Magee à la flamme ardente et fougueuse en Tosca, toujours sur le fil du rasoir, avec Jonas Kaufmann en Mario sombre et désespéré, bouleversant dans chaque inflexion, avec Thomas Hampson, Scarpia séducteur et cruel, à faire peur, tous trois portés par une fièvre sans cesse attisée par la subtile et raffinée direction d’acteurs de Robert Carsen, vous ne pourrez échapper aux sortilèges de cette musique envoûtante et tragique.

INTRIGUE

Le peintre Mario Cavaradossi vient en aide à un prisonnier politique en fuite, Angelotti, ancien consul de la République, activement recherché par Scarpia, le redoutable chef de la police qui traque tous les partisans de la liberté. Le geste généreux de Cavaradossi va avoir de terribles conséquences. Scarpia, faux dévot sans scrupule, convoite depuis longtemps la maîtresse du peintre, la belle cantatrice Floria Tosca. Quoi de plus facile pour cet habile manipulateur que d’utiliser la jalousie de l’ombrageuse Tosca pour reprendre Angelotti, perdre Cavaradossi et posséder enfin sa maîtresse ? Tosca sera le jouet des désirs et de la cruauté de l’implacable Scarpia jusqu’à l’instant où elle aura le courage de le poignarder pour se soustraire à un odieux marchandage. Quand Tosca croit pouvoir s’échapper avec Mario de cet univers de terreur, la mort les rattrape de la manière la plus cruelle.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Effectuez vos dons via PayPal : solution rapide, gratuite et s?curis?e
1 € pour maintenir ce site...