Accueil > Actualités > Sommes-nous des C... ???

Sommes-nous des C... ???

jeudi 18 janvier 2018

L’état français - pardon le premier ministre - a pris sa décision : il n’y aura pas d’aéroport à Notre Dame des Landes.
Mais quel mépris pour la justice, les élus, les habitants, la consultation, nous ... !!!
Aujourd’hui les « antis » crient leur victoire, mais est-ce bien une victoire ? C’est tout au plus un manque total d’honnêteté de la part d’un gouvernement qui a décidé sur la base de quoi, on n’en sait rien, de ne pas poursuivre ce projet.
Je ne remets pas en cause ici le droit qu’a chacun de s’exprimer sur le sujet, les pour et les contres, mais au nom de quoi, peuvent-ils dire que cette décision est raisonnable.

  • Nous avons été consulté, nous avons donné notre avis et le choix a été tranché.
  • La justice a été maintes fois saisies et des décisions ont été prises.
  • Un président en campagne - notre président aujourd’hui - s’était même engagé à faire respecter ce choix.

Ah j’entends déjà les arguments que l’on m’a souvent opposés :

  • le choix n’a pas été si clair que ça
  • la question était mal posée
  • les gens ne savent pas
  • la consultation n’était pas assez étendue
  • la justice est partiale
  • ...etc...

Foutaises !
Ces gens là, savent-ils me dire si le choix avait été inverse, s’ils auraient eu les mêmes arguments ???
Bien entendu que non, le choix aurait été, même d’une seule voix, en faveur du non, ils auraient sauté sur l’occasion pour dire : Vous voyez personne n’en veut !!!

Concernant la question de savoir si on avait toutes les données du problème, il est étonnant de voir que nous, pauvre citoyen de base, n’avons pas assez de culture et de connaissance pour lire un rapport - que dis-je, des dizaines de rapport - et de se faire sa propre opinion.
Mais bien entendu, il n’y avait que les « antis » qui savaient lire entre les lignes !
Les « pros », eux, n’écoutaient que les télés et les industriels... ils sont trop c... pour savoir lire.

Ok - la décision est prise, l’aéroport ne se fera pas... cela me désole... et bien le délire continu !
Pas plus tard qu’hier, juste après l’annonce, en entendant un opposant historique se demander s’il faut vraiment partir et parler de trêve hivernale, j’ai halluciné !!!

De quel droit ces squatteurs se permettent de vouloir, non seulement le beurre mais aussi l’argent du beurre. Je parle bien ici des squatteurs, les exploitants, les vrais, pas les sangsues, verront leurs droits respectés - eux.
La meilleure des réactions, la plus digne et la plus normale, aurait dû, certes de se réjouir de cette décision, mais aussi d’annoncer immédiatement l’arrêt de cette occupation illégale. Au lieu de cela, comme après le résultat de la consultation, on assiste à un mépris total.

Cela fait maintenant 2 jours que l’on nous saoule avec cette décision insensée et jamais, je n’ai encore entendu un « anti » s’exprimer sur l’après... à chaque fois ils disent que c’est trop tôt, qu’il faut encore du temps... dites-moi, il va vous falloir combien de temps pour nous foutre la paix ??? 1, 5, 10 ans ???

Je ne suis pas sûr de continuer, à l’avenir, à participer à ce type de mascarade démocratique qui consiste à demander par le biais des urnes un avis et de faire l’inverse.
Je ne fais pas parti de ses déçus su macronisme car je n’ai pas choisi ce président mais je fais désormais parti des déçus de ce système, moi qui avait un temps espéré et même cru que ça pouvait changer.

Les Zadistes viendront-ils manifester avec autant de ferveur contre l’extension de l’aéroport actuel ???
Ce serait un comble ... mais ils ne sont plus à une contradiction près !!!

L’état reviendra-t-il sur sa décision de passer les routes de 90 à 80 km/h ???
Bien sûr que non, il y a trop d’argent à prendre !!!
(je reviendrais sur ce sujet ...)

Il ne reste plus maintenant qu’à payer ... là, on ne verra plus les Zadistes puisqu’ils n’ont rien payé pendant des années et on n’entendra plus le premier ministre puisqu’il aura d’autres choses à faire.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.